11. UN WEEK-END À QUÉBEC AU DÉBUT DE L’HIVER

Retour sur notre grand week-end du 16 au 18 novembre 2019 dans la province du Québec situé à 250 km de Montréal. Nous sommes aussi allés aux Chutes Montmorency, sur l’île d’Orléans et au Parc de la Jacques Cartier. 

Québec City

Transport 

Nous avons préféré louer une voiture plutôt que d’y aller en bus, ce qui nous revenait à moins cher. Nous voilà avec une belle Chevrolet Cruz (au lieu d’un plus petit modèle, comme commandé sur le site internet de la compagnie Discount), boite automatique (une première pour nous), sièges chauffants et j’en passe. Un beau confort que nous ne pensions pas avoir. Nous avons donc roulé pendant 2h30 avec parfois des difficultés à comprendre les panneaux de signalisation, à regarder au bon endroit les feux de circulation (qui sont sur la voie d’en face) et à s’habituer à la boite de vitesse automatique. De plus, sur l’autoroute, la vitesse maximale est de 100km/h et doubler par la droite est toléré . Mis à part ça, la conduite s’est plutôt bien passée, même sur la neige (pneus d’hiver obligatoires).  

Logement 

Nous avons loué un petit logement sur AirBnB, dans le quartier “Saint Sauveur”. Ce qui nous a permis de nous rendre au Vieux Québec en 20-25 minutes de bus. Un conseil que nous pouvons donner : payer un parking en ville plutôt que de prendre le bus. C’est plus pratique et moins cher (moins écologique par contre). 

Climat 

Nous y sommes allés lors des premières chutes de neige et des premières baisses de températures. Il faisait en moyenne -8 degrés, ressenti -12. C’était “frette”. Mais bien équipé (sous pulls, sous pantalons, gants, tuques…) et avec de beaux rayons de soleil, c’était plutôt agréable. 

Visites 

Passage obligé par l’office du tourisme où nous ressortons avec un parcours conseillé. Sans rentrer dans les détails trop historiques, sachez qu’il existe la basse et la haute ville du Québec. Nous avons donc fait : 

  • Le vieux Québec (patrimoine national de l’UNESCO) : un charme à l’européenne. Nous avons parcouru les fortifications de ce Vieux Québec offrant des points de vue exceptionnels notamment sur le fleuve du St Laurent. 
  • Le célèbre château Frontenac (l’hôtel le plus photographié au monde) où nous avons pu profiter d’un superbe coucher du soleil sur la terrasse Dufferin. 
  • Le quartier du Petit Champlain dans la basse ville du Vieux Québec. Cette rue piétonne avec les illuminations et les décorations de Noël, regorge de jolies boutiques. L’endroit parfait pour trouver des cadeaux en cette période de fête. 
  • La place Royal, place publique du Vieux-Québec. Malheureusement, peu dynamique lorsque nous y sommes allés en fin de journée. 
  • Le parc des Champs de bataille englobant les pleines d’Abraham. Un énorme tapis de neige après les premières chutes de neige. Chez nous au Mans, la neige, c’est rare. Alors comment vous dire qu’avec Marc, on s’est vraiment éclaté avec cette neige. En plus de ça, c’était vraiment beau. 
  • La fresque des Québecois, un trompe œil de 420 mètres carrés. 
  • Et nous nous sommes baladés un peu partout, dans des petites ruelles, pour explorer Québec. Encore une fois, un coup de cœur pour leurs jolies maisons colorées. 
  • À faire une prochaine fois : la citadelle de Québec qui offrirait depuis ses rempart une vue panoramique sur la ville et le sur fleuve. 

L’île d’Orléans 

En réalité, nous avons fait escale sur cette île pour y « dîner » (le déjeuner au Québec), juste avant d’aller aux chutes Montmorency. Nous voilà donc à « La Goeliche » (auberge – restaurant) où nous avons « brunché » avec vue sur le St Laurent. Cette île abrite de nombreux producteurs locaux et artisans qui ont de quoi satisfaire les goûts de chacun. Malheureusement, en cette période de l’année, beaucoup d’entre eux étaient fermés. 

Nous avons choisi d’aller faire un tour à la  « Cidrerie Verger Bilodeau » où nous avons été chaleureusement accueilli par diverses dégustations de produits (cidre de glace notamment) et quelques explications quant à leurs productions. Nous avons été tout particulièrement convaincus par du beurre de pomme, qui n’a pas fait long feu.  

Les chutes Montmorency 

Plus haute que celles du Niagara (83 mètres contre 53 mètres), cette chute est toutefois moins impressionnante car moins large. Donc un bel avant goût des chutes du Niagara. 

La partie basse était fermée donc nous sommes montés pour rejoindre l’escalier panoramique et le pont suspendu pour avoir une vue un peu plus spectaculaire. Personnellement, je ne dirais pas que j’ai le vertige, mais j’ai de plus en plus de mal à supporter le vide. Donc c’est avec beaucoup de courage, que je suis parvenue à monter sur le pont suspendu, avec l’aide de Marc qui, quant à lui, était bien plus à l’aise que moi. Est ce que ça en valait la peine ? Oui, d’autant plus que la vue avec le coucher de soleil était vraiment magnifique. Mais la vue d’en haut, sur les chutes qui « tombent » : bof ! 

Le parc National de la Jacques-Cartier

L’immensité de ce parc est incroyable. Ce plateau montagneux est séparé de vallées, de rivière gelées et de sentiers parfois tumultueux.  Pour cette occasion, nous avons choisi de faire le « Sentier de l’Éperon » au kilomètre 3. Petite randonnée de deux heures, nous permettant de voir de jolis points de vue bien enneigés (c’était vraiment beau, toute cette neige, comme un sentiment de retour en enfance). Nous aurions bien aimé faire des raquettes, mais la neige étaient bien trop tassée. Puis, petite pause « Facetime » avec les copains de Marc en plein milieu de nulle part, bien sympathique (et merci la 4G). 

Pour le retour, la descente fut plus chaotique pour Marc, qui n’a pas arrêté de glisser et de tomber (mauvaises chaussures). Nous avons quand même réussi à rejoindre la voiture avant la tombée de la nuit (16h30) sinon, ça aurait été bien compliqué. 

Voilà, notre week-end s’est terminé sur de bons moments de fous rire pendant les chutes de Marc. J’avoue tout de même avoir eu peur que Marc se casse quelque chose, avec ses multiples glissades et descentes sur les fesses. Mais plus de peur que de mal. Nous avons vraiment aimé ce premier week-end sous la neige. En espérant que découvrir Québec avec nous, vous aura plu. 

Voici le lien de l’album au complet : Un Week-end à Québec-Nov. 2019

Bisous de deux sarthois  à Montréal. 

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *