08. NOTRE PREMIÈRE EXCURSION AU MONT-TREMBLANT

Revenons sur notre première excursion du samedi 05 octobre 2019, hors de Montréal. Nous voulions découvrir un endroit où l’automne règne de part ses couleurs. Pourquoi pas un parc national ? Après quelques recherches, nous décidons d’aller au Mont-Tremblant. 

La ville du Mont Tremblant est située dans la région des Laurentides au Québec. Elle est également au Nord de Montréal. Cette ville est dominée par le Mont Tremblant qui a une altitude de 963 mètres, l’un des plus haut sommet du sud du Québec (merci wikipédia). Qui plus est, l’endroit où nous décidons d’aller est une station de ski offrant une vue à 360° à son sommet. L’endroit parfait pour profiter pleinement de la nature.

Nous décidons d’y aller en bus. Départ à 8 heure, arrivé à 10 heure. Deux heures de route pour admirer le paysage. Nous arrivons au centre de la station de ski « Tremblant » avec tout un choix de boutique, snack, restaurants… Le centre est coloré, on se croyait presque à Disney Land.

Marc avait décidé de faire une randonnée ce jour. C’est partie pour la randonnée de soit disant deux heures. Ce qu’il avait omis de me dire, c’ est que cette randonnée recommandait un niveau « exigeant » en capacité sportive. Donc comment vous dire que nous avons mis trois heures et demie au lieu de deux heures et que j’en ai « bavé». 

Durant toute la montée, nous avons pu profiter du calme et des couleurs de l’automne. Même si le pic de l’automne n’était pas au rendez-vous, nous avons pleinement pu profiter de la nature. Plusieurs points de vue sur certains lacs du Mont-Tremblant se sont également offerts à nous. Le moment pour nous de faire des pauses “repos” et “photos”. 

La montée jusqu’au sommet en valait la peine. La vue était vraiment belle. Après, nous n’avons pas eu l’occasion de visiter de grandes montages en France en cette période de l’année. Mais pour ceux qui connaissent, nous sommes persuadés que c’est aussi beau. Les photos ne sont pas vraiment représentatives, mais nos yeux en ont pris plein la vue. 

Nous sommes redescendus par le téléphérique. Personnellement,  je n’étais pas du tout sereine. Mais les quelques fois où j’ai pu me détendre, je garde le souvenir d’une superbe vue (encore mieux que celle au sommet). Marc, lui était plutôt bien. 

Comme la montée fut longue et que nous souhaitions prendre un peu de temps au sommet, nous avons rejoint un lac proche de l’arrêt de bus (le lac tremblant).

Impossible de s’ennuyer dans cette région où ce Parc national du Mont Tremblant regroupe 400 lacs et ruisseaux et fait 151 kilomètres carrés.Le Mont tremblant offre également d’autres activités telles que : le parcours Ziptrek Ecotour Tremblant. Le concept : 5 tyroliennes de différentes, sur un total de 4 kilomètres de parcours au-dessus des arbres. Le bonus, des descentes dans un paysage à couper le souffle. Nous ne l’avons pas fait tout simplement parce que nous ne le savions pas. C’est en voyant les tyroliennes et en écoutant les gens autour de nous que nous en avons entendu parlé. Honnêtement, je ne sais pas si c’est quelque chose que j’aurais aimé faire. L’altitude, ce n’est pas trop mon fort (le téléphérique m’a suffi). Marc aurait aimé. Donc pourquoi pas une prochaine fois. IL est aussi possible de faire de la via ferrata ( randonnée sur des parois rocheuses) ou bien encore des randonnées à cheval ou bien encore des activités un peu plus détente. Nous avons opté pour la randonnée pédestre. 

Et vous, en quoi cette région vous plairez bien? Que feriez-vous ? 

Pour faire défiler toutes les photos, cliquer sur le lien de l’album ici :

Le Mont-Tremblant-Canada Oct. 2019

Bisous de deux sarthois à Montréal!

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *